L’orthokératologie

1Quel matériel est nécessaire pour adapter des patients en orthokératologie ?
Ophtalmic Compagnie vous conseille d’utiliser un topographe pour avoir une meilleure visualisation de la courbure et du relief de la cornée de votre patient. Les topographies cornéennes permettront de suivre de manière précise l’évolution de la courbure cornéenne tout au long de l’adaptation. Nous vous conseillons également l’utilisation d’une lampe à fente ou biomicroscope pour observer les images des lentilles Ophtalmic Overnight à la fluorescéine ainsi que la cornée de votre patient après retrait des lentilles.
2Quel est le nombre d’ophtalmologistes adaptateurs en lentilles de contact ?
Il y a environ 150 ophtalmologistes en France à pratiquer des adaptations en orthokératologie. Le nombre d’adaptation est variable par ophtalmologiste adaptateur, il est assez difficile d’indiquer le nombre de patients adaptés en lentilles de contact d’orthokératologie.
3Quel est le coût moyen d’une adaptation en lentilles de contact d’orthokératologie ?
Le coût moyen d’une adaptation en orthokératologie est d’environ 300 à 500 euros. Le coût d’une lentille d’orthokératologie est d’environ 300 euros.
4Quelles sont les contre-indications ?
Le patient ne doit pas avoir un passé de complications ou d’inflammations oculaires, pas de présence de taies, de cicatrices, d’oedèmes… Les cornées doivent être saines et l’amétropie pas trop importante pour pouvoir proposer à un patient une adaptation en orthokératologie.
5Quelles sont les complications en orthokératologie ?
Il existe deux complications principales en orthokératologie :
- Le smiley : Cette complication est causée par une lentille trop plate et souvent trop haute. Les lentilles vont alors déformer la cornée de manière inégale et créer une sorte de bourrelet en partie inférieure de cornée. Ce mauvais centrage de la lentille va entrainer des déformations et des distorsions.
- L’ilot central : Il s’agit d’une déformation au centre de la cornée à cause d’une lentille trop serrée. L’acuité visuelle du porteur est alors mauvaise et peu stable du fait des distorsions provoquées par l’ilot central.
6Y-a-t-il des limites d’âge avec ce type d’adaptation ?
L’orthokératologie est adaptée à tous les âges et à tous les types de porteurs. Les enfants sont de très bons sujets à l’orthokératologie, en effet, cette technique d’adaptation permet de freiner et/ou de stopper l’évolution myopique. Il est également tout à fait possible d’adapter en bascule vos porteurs presbytes. Pour tous les autres porteurs, l’orthokératologie peut être une solution idéale pour palier à la chirurgie réfractive
7Quelle solution proposez-vous si la myopie de mon patient n’est pas entièrement corrigée dès la première nuit ?
Bien qu’une partie de la myopie soit corrigée dès la première nuit de port des lentilles, il reste en général une partie de cette dernière. Des lentilles souples jetables journalières peuvent être une bonne solution pour commencer le port des lentilles d’orthokératologie et permettre de corriger progressivement la myopie résiduelle.
8Comment réaliser des adaptations en orthokératologie ?
L’organisation des consultations en orthokératologie est différente de l’organisation en contactologie standard. Il est important de se faire au protocole d’adaptation et à l’approche de l’adaptation en orthokératologie. Il est important de se former et de former vos assistants pour qu’ils puissent expliquer aux patients le principe de l’orthokératologie.

Clients / Patients

1Qu’est ce que l’orthokératologie ?
Les lentilles utilisées en orthokératologie sont des lentilles spécifiques. L’objectif de l’orthokératologie chez les myopes est identique à la chirurgie réfractive, il s’agit d’aplatir la partie centrale de la cornée. Contrairement à la chirurgie réfractive, la correction de la myopie par orthokératologie est temporaire et réversible
2Comment savoir si je peux être adapté(e) en orthokératologie ?
Pour savoir si l’adaptation en orthokératologie est possible pour vous, il est nécessaire de prendre en compte la géométrie de la cornée, son élasticité, son excentricité et la valeur de son amétropie. Par exemple, les lentilles Ophtalmic Overnight vont permettre de corriger des myopies jusqu’à -5.50d et de faibles astigmatismes jusqu’à 1.50d environ.
3A-t-on assez de retours sur cette technique d’adaptation ?
L’orthokératologie est utilisée depuis les années 1960. Les techniques de mesure de la forme de la cornée et la géométrie des lentilles ont été améliorées depuis 50 ans. Cette technique d’adaptation est de plus en plus utilisée, il n’a été constaté que très peu de complications avec ce type de lentilles. Les complications sont le plus souvent dues à un appui central trop important et un mauvais suivi des consignes de port, de manipulation et d’entretien de ces lentilles spécifiques. Il est tout à fait vrai de dire que la technique d’orthokératologie est sûre.
4Y-a-t-il un danger à porter des lentilles en dormant ?
Les lentilles pour orthokératologie sont des lentilles dans un matériau spécifique qui autorise le port nocturne en toute sécurité et permet à la cornée de respirer.
5Les lentilles sont-elles ressenties durant la nuit ?
Le port des lentilles d’orthokératologie est confortable. Les lentilles sont portées avec les paupières fermées, la paupière n’interagit pas avec la lentille et limite les mouvements de cette dernière.
6Le résultat visuel est-il immédiat ?
Le résultat peut prendre plusieurs nuits. Il faut compter en moyenne 5 nuits néanmoins selon la valeur de la myopie, cela peut prendre un peu plus de temps.
7Y-a-t-il des contre-indications au port de lentilles d’orthokératologie ?
Il n’y a pas de contre-indication au port de lentilles d’orthokératologie. La cornée doit être saine et ne doit pas présenter de cicatrices nouvelles ou anciennes. Le porteur doit être méticuleux et suivre scrupuleusement les consignes d’entretien et de manipulation.
8Est-il obligatoire de porter ce type de lentilles toutes les nuits ?
La grande majorité des porteurs doit porter ses lentilles toutes les nuits afin de conserver une vision optimale durant toute la journée. Si la myopie est très faible, il est possible que le porteur puisse porter ces lentilles une nuit sur deux.
9Si finalement, le porteur souhaite reporter des lunettes, est-ce possible ?
Il faut compter environ 10 jours sans port de lentilles pour que la cornée retrouve sa courbure initiale.
10Est-il obligatoire de suivre le protocole d’adaptation et de réaliser un premier contrôle après la première nuit de port ?
Chaque individu est différent et chaque cornée réagira différemment au port de lentilles d’orthokératologie. Le premier contrôle est primordial pour vérifier que la lentille ne s’est pas décentrée durant la nuit, pour évaluer l’acuité visuelle du porteur, et vérifier les zones d’appui de la lentille de contact. Il est donc primordial de suivre le protocole préconisé et de réaliser tous les contrôles. Celui suivant la première nuit de port étant l’un des plus importants. Il permettra de savoir si l’adaptation en orthokératologie peut être continuée ou non. Ophtalmic Compagnie vous conseille de toujours suivre les recommandations de votre ophtalmologiste. Ophtalmic Compagnie vous conseille également de retirer vos lentilles en cas de sensation de gêne, d’œil rouge, d’irritation ou toute autre sensation anormale lors du port de la lentille de contact et d’aller consulter votre professionnel de la vue.
Ophtalmic Compagnie vous conseille de toujours suivre les recommandations de votre ophtalmologist.
Ophtalmic Compagnie vous conseille également de retirer vos lentilles en cas de sensation de gêne, d’œil rouge, d’irritation ou toute autre sensation anormale lors du port de la lentille de contact et d’aller consulter votre professionnel de la vue.
2019 © Ophtalmic Compagnie Tous droits réservés.