Recherches sur l’orthokératologie

Le changement structurel de l’épithélium est responsable en majorité du remodelage cornéen.
Certains praticiens indiquent que le stroma cornéen est également légèrement changé après un peu plus d’un mois de traitement au niveau central avec un amincissement stromale mi-périphérique.1
Il a été prouvé que les modifications biomécaniques entrainées par l’orthokératologie pouvaient interférer avec des mesures de flexibilité et d’élasticité cornéenne ou encore sur la mesure de la pression intra-oculaire. C’est pourquoi, il est toujours recommandé de réaliser une mesure de la pachymétrie avant de conclure à un éventuel glaucome ou autre pathologie oculaire.
Il est possible d’avoir quelques remontées comme un « collage » des lentilles ou un écoulement oculaire, c’est pourquoi il est important de bien respecter les consignes de port et de manipulation des lentilles de contact.2
Ophtalmic Compagnie vous conseille en effet l’adjonction lors de la pose d’agent mouillant dans la lentille, et l’ajout de sérum physiologique ou de larmes artificielles pour remobiliser la lentille avant le retrait de cette dernière.
Les lentilles d’orthokératologie sont bien acceptées par les porteurs par rapport au port de lunettes unifocales. En effet, la qualité de vie liée à la vision est meilleure du fait de la plus grande liberté grâce à l’orthokératologie versus lunettes. L’orthokératologie est comparable au LASIK en terme d’indépendance visuelle.3

1 : “Short-term effects of overnight orthokeratology on corneal cell morphology and corneal thickness” Nietro-Bona A, Gonzalez-Mesa A, Nietro-Bona MP, Villa-Collar C, Lorente-Velazquez A. Cornea 2011; 30(6):646-54

2 : “Orthokeratology practice in children in a university clinic in Hong-Kong”, Chan B, Cho P, Cheung SW, Mountford. J Optom Vis Sci. 2012; 89(4):401-10

3 : “Myopia control with orthokeratology contact lenses in Spain : a comparison of vision-related quality-of-life measures between orthokeratology conact lenses and single-vision spectacles”, Santodomingo-Rubido J, Villa-Collar C, Gilmartin B, Gutierrez-Ortega R. Eye Contact Lens 2013; 39(2):153-7

2020 © Ophtalmic Compagnie Tous droits réservés.